Nous vous avons détaillé donc notre précédent article, comment se passait la partie « Conception » de nos sacs, et notamment le fait que notre processus de création soit totalement inversé à celui d’une marque de mode classique.

Voici les étapes qui constituent la fabrication de votre sac. Nous avons compté au total pas moins de 40 étapes entre le moment où le sac est pensé et celui où il est dans vos mains, auriez-vous pu imaginer autant d’étapes ?

La fiche technique a été faite, le prototype a été fait par un modéliste, et corrigé si nécessaire par nos soins. Il faut passer à l’étape production.

Prenons l’exemple d’un sac ordinateur comme celui-ci :

Sacoche ordinateur homme gris bleu 15 pouces William BBG8
Sacoche ordinateur homme gris bleu 15 pouces William BBG8

Etape 1 : Découpe

Un sac est comme un puzzle que vous allez assembler étape par étape.

Etape 1 Découpe

La découpe peut être faite de différentes façons : quand vous coupez du cuir, vous utilisez des emporte-pièces qui vous permettent de couper de façon sûre chaque pièce à la même dimension. Par ailleurs, l’emporte-pièce permet d’empiler plusieurs peaux de cuir et de les couper en même temps.

Avec notre tissu c’est moins simple. Celui-ci est souvent épais, et ne permet pas l’usage d’un emporte-pièce. Aussi, il faut couper chaque pièce manuellement, à l’aide d’un cutter spécial, autour du patron.

Ce sac comporte 8 morceaux de tissus extérieurs. Par ailleurs, il faut penser que vous avez une doublure intérieure avec des poches, donc environ 8 à 10 pièces de doublure.

Là nous avons détaillé uniquement le tissu.

Il faut couper tous les motifs de cuir, les poignées, les attaches des bandoulières, les tirettes de zip, toutes les pattes de cuir, la bandoulière, les zips intérieurs et extérieurs….

Voyez déjà l’importance en terme de temps de cette étape.

Etape 1 Découpe

Etape 2 : Réunir tous les accessoires

Nous ne détaillons pas les étapes dans l’ordre, car chaque atelier fonctionne à sa façon en terme d’ordonnancement des étapes. Néanmoins l’objectif est de vous montrer la précision de la fabrication, et tout ce à quoi il faut penser.

Quels sont les accessoires de ce sac ?

3 zips extérieurs, 1 zip intérieur, 2 anneaux en forme de D sur le côté, 2 mousquetons (pièces attachées à la bandoulière), 2 anneaux sur la bandoulière, des rivets, des pieds de sac, des curseurs et tirettes de zip, 4 anneaux ovales aux poignées, le passepoil…

Mais aussi l’étiquette « tissu upcyclée » à l’intérieur, le calque intérieur, l’étiquette de composition, l’étiquette extérieure, le pochon en tissu upcyclé.

Tous ces accessoires ont été choisis avec minutie au moment de la création, il peut y en avoir autant de différents que de modèles créés, et les achats doivent être anticipés en amont de la fabrication pour ne manquer de rien.

Réunir tous les accessoires

Epatant, non ? Blague à part, c’est tellement complexe qu’il nous arrive régulièrement de manquer de quelque chose au moment de la fabrication, et là c’est beaucoup moins drôle.

Etape 3 : Les préparations

Avant de coudre ou assembler les différentes pièces, il y a différentes sortes étapes de préparation.

Par exemple, les motifs de cuir, apposés sur le sac, sont collés sur le tissu, puis martelés afin que la colle tienne bien, ils seront par la suite cousus sur le sac.

Etape 3 : Les préparations

Une des questions que vous nous posez souvent : puis je mettre le numéro que je souhaite sur mon sac ? Cela n’est pas possible, pourquoi ?

Le numéro fait partie du motif et des pièces qui sont cousues en premier sur le sac, avant même qu’il ne soit monté. Voilà pourquoi nous ne pouvons pas modifier le numéro pour vous. Pour cela il existe la personnalisation qui vous apporte une solution ! Cf notre article sur la personnalisation.

Les ceintures de sécurité arrivent en vrac dans des énormes sacs : il faut donc trier chaque bout pour trouver des morceaux de taille suffisante pour les poignées et les bandoulières, puis les repasser car elles sont froissées.

Les préparations
Notre engagement durable – Entre 2 Rétros

Sur des morceaux de cuir, il faut appliquer une teinture sur la tranche afin que le cuir soit net et lisse, cela s’appelle la « teinture tranche », cela prend énormément de temps car nécessite de la précision, et également un temps de séchage.

teinture blanche

Etape 4 : L’assemblage

Une fois que tout est préparé, il faut assembler. Vous avez vu le nombre de pièces impliquées dans la fabrication d’un sac, chacune d’elle est cousue au sac.

La couleur du fil doit être choisie avec précision, et celle-ci change au cours du montage. Changer le fil est une autre étape.

La pique est une étape minutieuse et longue.

Etape 4 L’assemblage

Etape 5 : La qualité et l’emballage

Une fois le sac monté, celui-ci passe à l’étape qualité. Il est revu sous toutes ses coutures afin d’écarter les éventuelles malfaçons, couper les fils qui dépassent, vérifier que le produit est conforme, puis il est étiqueté et emballé.

Etape 5 La qualité et l’emballage

Reste à l’envoyer, le stocker, … en attendant que vous le commandiez.

Voilà de façon concise comment est fabriqué votre sac ordinateur. Nous avons simplifié car rentrer dans le détail serait un peu fastidieux, mais vous réalisez sans doute un peu mieux toutes les pièces nécessaires à la fabrication de votre sac, et le temps impliqué par sa fabrication.

Tout cela a un coût, et vous comprenez aussi sans doute la valeur de votre sac. Tout est fait pour produire avec la meilleure qualité et que votre sac vous accompagne le plus longtemps possible.

A bientôt et n’hésitez pas à partager cet article !