Comme vous l’avez vu dans nos précédents articles, cette période de confinement est propice à l’écriture et à la création. Tout est arrêté et cela nous laisse le temps de partager avec vous nos idées, envies ; tout le monde prend le temps de faire ce qu’il n’a jamais le temps de faire.

Nous partageons de temps en temps sur notre compte Instagram (@entre2retros) quelques photos de l’atelier ou de nos séances de création.

Voici enfin plus de détails sur « comment nous créons nos magnifiques sacs ».

Point de départ : notre processus créatif est complètement inversé au processus classique.

Qu’est-ce que cela veut dire ?

Quand une marque lance une collection, elle va s’inspirer de la tendance et définir l’univers dont elle va s’inspirer. A partir de ce book de tendances, elle va choisir les matières qui composeront sa collection, la dessiner, acheter les matières et la faire produire. Voici de façon raccourcie comment se crée une collection.

Pourquoi procédons-nous différemment ?

Nous récupérons des chutes de tissu automobile, c’est-à-dire que nous achetons un stock de tissu qui est voué à être jeté ou détruit. Ce stock est donc en quantité définie, et les quantités par coloris et type de tissu sont aléatoires.

exemple de tissus automobile que nous récupérons
Exemple de tissus automobile que nous récupérons

Nous allons donc devoir imaginer quel tissu pourra correspondre à quel modèle : chaque tissu ayant des caractéristiques différentes en terme de tenue, rendu…

Par ailleurs, il faut aussi penser en amont à la quantité que nous souhaiterons produire : si nous faisons un sac de voyage, il faudra utiliser un tissu en quantité plus importante que pour une trousse de toilette. Idem si nous souhaitons décliner toute une collection dans le même tissu, il faut anticiper sur la quantité.

Quand un tissu est épuisé il faut repenser le produit entièrement, car en fonction du tissu trouvé, il se peut qu’il faille adapter des détails techniques.

Dans un processus classique, si un produit se vend bien, il est possible de racheter de la matière pour produire des réassorts.

Cela ne paraît peut-être pas difficile, mais en réalité c’est un casse-tête, car comment anticiper sur la modèle qui se vendra le plus ? comment savoir le rendu d’un tissu avant de monter le prototype ?

C’est difficile. Il nous arrive de dessiner un produit et quand le prototype arrive, nous trouvons le produit horrible et sommes super déçues.

Maintenant que vous connaissez le contexte, comment créons-nous ?

L’équipe de style est formée par Virginie, la créatrice de la marque, et Julie, la styliste.

Leur rôle est différent et complémentaire.

Virginie et Julie en pleine création - Entre 2 Rétros
Virginie et Julie en pleine création

Virginie analyse les ventes de la saison passée, voit les modèles qui fonctionnent et qu’elle veut rééditer, les nouveaux modèles qu’elle veut créer… Elle définit un plan de collection qu’elle partage avec Julie. Julie a également son mot à dire sur le plan et challenge les idées de Virginie.

Une fois ce plan établi, reste à créer les modèles.

Julie et Virginie déterminent ensemble quel tissu correspond à quel modèle. Puis elles décident ensemble des motifs qu’elles souhaitent appliquer, choisissent les couleurs de tous les détails.

L’œil de Julie est fondamental sur la partie couleur, le rôle du styliste est d’apporter la petite touche qui fait que le produit sera à la fois tendance et à la fois différent, qu’il aura ce petit plus qui fait vendre. Par ailleurs Julie sait se projeter sur les tailles, connaît les différents types de Montage possibles, sait dessiner…

choix de couleurs et motifs pour le sac steevy BBR1 - Entre 2 Réros
Choix de couleurs et motifs pour le sac steevy BBR1

Le nombre de détails à choisir dans un sac est énorme : il va de la couleur du fil de couture, au choix du zip, du passepoil (le petit boudin sur le bord du sac), la longueur des anses…

Les filles peuvent parfois passer des heures à déterminer la hauteur de la poignée, la largeur entre les poignées, la couleur du fil… Les détails font la différence et 1cm en plus ou en moins peut changer l’allure de votre sac de façon considérable.

Fou non ?

Conception sac originale entre 2 rétros

Une fois que tout est choisi, Julie va produire une fiche technique qui récapitule tous les éléments du sac.

Là encore, ce sont des heures de travail pour tout noter, ne rien oublier et faire la fiche qui soit compréhensible pour le modéliste.

Exemple de fiche technique, modèle simple
Exemple de fiche technique, modèle simple

Cette fiche va être transmise à l’atelier.

A partir de la fiche, un modéliste va créer tous les patrons du sac, c’est-à-dire toutes les pièces composant le sac. Un prototype va être monté.

Ce prototype est ensuite vérifié, mesuré, ausculté !!! et si nécessaire les modifications sont apportées !

Autant vous dire que le nombre d’heures passé par produit est énorme, et que rien n’est laissé au hasard.

Ceci n’est qu’une partie du travail, vous vous en doutez, nous vous raconterons dans un autre article comment cela se passe dans l’atelier.

N’hésitez pas à partager avec vos amis ou sur les réseaux sociaux cet article !